Deux classiques Français du XIXe siècle pour les amoureux du romantisme

Twitter0Facebook0 Adolphe, Benjamin Constant 83 pages. C’est tout ce qu’il a fallu à Constant pour produire cette œuvre d’art. Tout au long du roman, cette déchirure subsistait en moi… Cette angoisse à l’idée de tourner la dernière page de cette œuvre. Un récit touchant, une ambiance malsaine et une envie irrépressible de connaître le dénouement……

Read More

Purgatoire des innocents, Karine Giebel

Twitter0Facebook0L’histoire… Raphael, braqueur récidiviste et son frère William viennent de dérober trente millions d’euros de bijoux. Ils pensent avoir fait le coup du siècle mais les choses tournent mal. La police est sur place et il y a des morts. Il faut trouver une planque car William est blessé… Sandra vit dans une maison au…

Read More